La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Mario à l'émission Planète Buisiness

Posté le 28/05/2019

Planète Business est le rendez-vous hebdomadaire incontournable des passionnés des actualités des affaires locales, nationales et internationales. Forts de leur solide expérience du monde des affaires, Geneviève DesAutels et Stéphane Slogar vous présentent les nouvelles tendances et les stratégies d’inspiration pour répondre à vos besoins, quel que soit votre rôle sur la Planète Business.

 

Écoutez l'émission

Lire la suite »

C’est la culture, toute la culture et rien que la culture!

Posté le 23/05/2019

Article de Mario Loubier

De nombreux directeurs (trices) ont une dépendance malsaine aux remèdes universels pour améliorer les comportements de leur personnel. L’éventail des outils est large, du concours au bonus mensuel en passant par tous plein de moyens qui sont la saveur du mois. Les exemples mentionnés ci-dessus peuvent jouer un rôle afin d’amener de l'adrénaline et des résultats à court terme et créer une hausse rapide des activités.

 

marioloubier.commarioloubier.com

Malheureusement, ces façons de faire n’apportent pas de solutions viables à long terme pour faire croître l’entreprise ou le maintien de bons résultats. Ces façons de faire agissent beaucoup plus comme de la morphine afin d’amortir temporairement la douleur de la faiblesse des ventes. La morphine peut devenir une dépendance et trop en consommer peut vous tuer. Ces tactiques ont un effet similaire sur votre entreprise. Dans la vie comme dans les affaires, il arrive un moment où vous devez arrêter de réduire la douleur et vous devez subir une chirurgie. Pas une chirurgie esthétique, mais bien une chirurgie cardiaque. Cette dernière vous permettrait d’améliorer la culture de votre entreprise. 

 

Lorsque vous aurez envie d’avoir recours à ces pilules miracles, rappelez-vous le message suivant : « Je ne veux plus recourir à ces moyens. Je veux renforcer et réparer la fondation de mon entreprise. Je ne veux plus de diètes miracles. Je m’engage à changer. Je dois me rappeler : Hé stupide, c’est la culture, toute la culture et rien que la culture. »

Pour corriger cette situation et mettre de l’avant le changement de culture, vous devriez considérer les points suivants.

A : Principe clé : La culture dicte les comportements et les comportements déterminent les résultats. En d'autres termes, quels que soient les comportements que vous voyez toujours dans votre entreprise, ils sont le résultat de la culture que vous avez créé ou permis. Si vous désirez changer les comportements de votre équipe, vous aurez d’abord à améliorer la culture. Relisez ce principe clé, car il s’agit du plus important. De façon simple lorsqu’il est question de culture d’entreprise, vous ne vous retrouvez que devant 2 choix. Vous permettez les comportements de vos collaborateurs ou vous créez ceux que vous désirez. Vous acceptez que vos vendeurs ne fassent pas de suivi ou vous créez des moyens qui les amènent à le faire d’eux-mêmes. Je ne parle pas ici de trucs ou de concours à court terme, mais essentiellement le changement de la culture dans lequel les comportements se retrouvent. 


 Lors de mes rencontres de coaching et de formation, j’explique la façon d’y parvenir. Nous voyons que cette culture doit s’exprimer à travers 5 piliers. Les valeurs de l’entreprise, la mission, les normes de performance, les compétences primaires et les gens. Ces 5 piliers créent la fondation de votre organisation. Si cette fondation est remplie de fissures, on ne peut s’attendre à l’amélioration des résultats sans l’amélioration de façon continue de la culture. 

 


B. La culture évolue toujours. Créer ou améliorer une culture n’est pas quelque chose que vous rayer d'une liste de choses à faire et déclarez un jour, voilà c’est fini. En fait, vous devez voir la culture de votre entreprise comme vous le feriez pour un jardin. Ce dernier exige une attention constante et si vous l'ignorez pendant un certain temps, les mauvaises herbes, les insectes et les maladies ruineront votre jardin. C’est la même chose pour les comportements que vous acceptez et que vous créez en tant que gestionnaire. Si vous ignorez le processus d’amélioration des 5 piliers, vous courrez de grands risques. Voici quelques signes qui peuvent indiquer que cette réalité est présente dans votre département ou votre entreprise.


1. Les valeurs de base n’ont pas été établies, donc les gens ne peuvent les cascader et se définir par ces dernières.

2. Il n’y a pas de vision attrayante pour l’entreprise qui unit l’équipe.

3. Il n’y a pas de normes claires écrites quant à la mesure de la performance à réaliser et il y a absence des conséquences ou des récompenses à les réaliser ou non.

4. Les compétences primaires ne sont pas clairement identifiées et exploitées.

5. Les mauvaises personnes ont été embauchées et on les garde.

Tant que ces points touchant la culture de l’entreprise ne seront pas constamment renforcés, tout bonus ou la saveur du mois visant à changer les comportements auront une durée de vie marginale et non durable. Encore une fois, vous devez revenir en arrière et travailler sur la fondation; '""'"hé stupide, c’est la culture, toute la culture et rien que la culture! 

C. La culture est la responsabilité et le bulletin d’un leader. C’est le premier à influencer ce qu’il acceptera ou sera en mesure de créer. Vous voulez avoir une mesure exacte de l’efficacité d’un leader et bien évaluer la vitalité des cinq piliers présentés ci-haut pour lesquels ils sont responsables.   

D. Si vous ne créez pas la culture de ce que vous voulez et bien ça signifie que vous permettez celle des autres. Vous ne pouvez pas ne pas en avoir. Même la pire des organisations transmet des valeurs et envoie un message très clair sur la façon qu’ils font des affaires et ce n’est pas toujours celle que vous voulez! Vous permettez ou vous créez. C’est aussi simple que cela
 

E. La présence d’une culture crée la responsabilité et l'urgence auprès de tous les collaborateurs. En affinant vos 5 piliers, vous n’aurez plus besoin de trucs et d’astuces pour créer l’urgence et rendre les gens imputables. En instaurant les valeurs, en définissant une vision attrayante, des normes de performance claires et en ayant les bonnes personnes en place pour les animer, vous créerez une culture qui générera un rythme amenant les gens à être imputables. 

 

Certes, travailler avec diligence sur les cinq piliers de la culture peut vous sembler fastidieux et peut être pas aussi excitant que des bonus, des concours ou des ventes de liquidation.   Il s’agit cependant de la clé pour des résultats durables et mesurables. Vous devez donc faire vivre l’adage suivant : Hé stupide, c’est la culture, toute la culture et rien que la culture! »

 

Mario Loubier

514-434-9423

 

Lire la suite »

Comment mener une réunion de quart de travail efficacement et avec énergie

Posté le 09/05/2019

Vous avez 14 quarts de travail par semaine, 56 par mois, 168 par trimestre et 672 par année. Il s’agit donc de près de 700 opportunités annuellement à améliorer les points suivants : Service à la clientèle, vente, esprit d’équipe, réduction des coûts, sécurité, marketing et motivation. Si vous ne donnez pas d’objectifs à votre équipe avant leur quart de travail ils présumeront que vous n’en avez pas. En l’absence d’objectifs clairs, les gens établissent leur propre priorité. Malheureusement, ces dernières sont rarement en ligne avec les vôtres! Imaginez si vous amélioriez seulement une chose à chacune de vos rencontres l’impact que vous auriez à la fin de l’année. Voici comment :

 

Avant la réunion

  • Les rencontres sont OBLIGATOIRES à tous les quarts, même ceux plus achalandés.
  • Mettez l’emphase sur les avantages que les rencontres apportent au gérant. (Meilleure communication, Esprit d’équipe plus forte, Meilleur service et Meilleure vente)
  • Établissez ensemble les sujets des rencontres pour les 30 prochains jours lors des rencontres de direction.
  • Ne pratiquez pas vos rencontres avec vos membres d’équipe. Faites-le plutôt avec un collègue.
  • Les Leaders doivent assister à au moins une rencontre par semaine dans chaque restaurant.

 

Pendant la réunion

  • Chaque réunion doit porter son attention sur un point important ou un objectif de la compagnie.
  • Choisissez un sujet sur lequel se pencher : Vente, service, équipe, sécurité
  • Publiez votre objectif pour le quart de travail sur un papier coloré dans un endroit où tout le monde passera.
  • Garder la rencontre courte et agréable. Environ 5 à 8 minutes.
  • Privilégiez le dialogue et raccourcissez le monologue.
  • Demander à vos membres d’équipe d’établir leurs actions/priorités en fonction de votre objectif.
  • Créez-vous un panneau de « stationnement » pour les sujets que les membres d’équipe apportent et que vous voulez adresser lors d’une autre rencontre.
  • Offrez des incitatifs ou des reconnaissances lorsque le but est atteint.
  • Coachez vos gens lors du quart de travail en fonction de l’objectif.
  • Informez les membres d’équipe qui se présentent après la rencontre de la teneur et des objectifs du quart de travail.
  • Partagez les bons coups de vos membres d’équipe à toutes les rencontres.

 

Exemples de sujets de rencontres :

Vente suggestive

Service à la clientèle

Propreté

Salubrité

Marketing

Promotion

Produit vedette

Règlements

Connaissance du produit

Sécurité

Procédures

Esprit d’équipe

Bons coups

Réduction des coûts

Plainte de clients

Rapidité

Service à l’auto

Service au comptoir

Sondage des clients

Communication

Motivation

Compétition

Formation

Sujet libre

Résultats

Service aux tables

Gestion des priorités

Professionnalisme

Menu

Recette

Jeu-questionnaire

Opportunités

 

Voici quelques questions à vous posez ou à poser pendant les rencontres.

  1. Quels sont les spéciaux aujourd’hui?
  2. Quelle soupe sert-on aujourd’hui?
  3. Jusqu’à quelle heure servons-nous tel ou tel produit?
  4. Que répondre à quelqu’un qui veut savoir si la nourriture contient des traces d’arachides?
  5. Que répondre à quelqu’un qui veut connaitre les valeurs nutritives de notre menu?
  6. Est-ce que les heures d’ouverture sont toujours semblables d’une journée à l’autre?
  7. Offrez-vous un service de traiteur?
  8. Où puis-je trouver un guichet automatique?
  9. Quel est le taxi le plus près?
  10. Quel transport en commun se trouve tout près?
  11. Offrez-vous le WIFI?
  12. Que me recommandez-vous de bon dans notre menu?
  13. Où peut-on se stationner?
  14. Que dois-je faire si le client dit que sa boisson ou sa nourriture ne lui plait pas?
  15. A-t-on une carte de fidélité et si oui, quels sont les privilèges?

 

Mario Loubier

514-434-9423

Lire la suite »

Partager via un média social