La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

9 statistiques époustouflantes sur la vente

Posté le 06/02/2019

30-50 % des ventes vont au vendeur qui répond le premier.

La réactivité est une compétence clé dans la vente. Cependant, n’oubliez pas que la vitesse seule ne suffit pas. Vous devez être rapide tout en fournissant une réponse de QUALITÉ (c’est-à-dire répondre à toutes les questions de vos prospects).

 

80 % des ventes nécessitent 5 appels de suivi après la rencontre.

44 % des commerciaux abandonnent après 1 suivi.

Ce n’est pas parce que vous avez un pied dans la porte que vous avez conclu la vente. Maintenez votre persévérance et faites tout ce que vous pouvez pour rester en contact avec le prospect après votre première rencontre.

 

78 % des vendeurs qui utilisent les médias sociaux vendent plus que leurs pairs.

Si elle est bien faite, la vente sociale fonctionne vraiment. Consultez cette ressource gratuite pour en savoir plus sur les moyens d’activer et de motiver votre équipe de vente afin qu’elle commence à tirer parti des réseaux sociaux dans la fonction de vente globale.

 

Les vendeurs qui recherchent et exploitent activement les références gagnent 4 à 5 fois plus que ceux qui ne le font pas.

La vente par recommandation est la recette du succès. Un client référé est déjà prévendu sur la crédibilité du vendeur, du produit et de l’entreprise, ce qui fait de ce type d’opportunités les opportunités de vente les plus chaleureuses.

 

91 % des clients disent qu’ils donneraient des références. Seulement 11 % des vendeurs demandent des références. 

Si vous faites cette erreur, vous gaspillez de précieuses opportunités. Tout ce que vous avez à faire, c’est demander ! Qu’est-ce qui peut arriver de pire ? Ne tournez pas autour du pot et ne "suggérez" pas de références, mais demandez-les directement.

 

 

Seulement 13 % des clients croient qu’un vendeur peut comprendre leurs besoins.

Trop de gens dans les ventes ne comprennent toujours pas qu’il ne s’agit pas de vous, mais de l’acheteur. Tout commence et s’arrête avec l’acheteur. Les bons professionnels de la vente sont comme un médecin qui diagnostique la maladie d’un patient. Si vous ne pouvez pas découvrir les problèmes et les besoins de vos clients, vous n’avez aucune chance de leur vendre une solution.

 

La formation continue permet d’augmenter de 50 % le chiffre d’affaires net par vendeur.

L’impact de la formation en vente est difficile à mesurer, tant de responsables commerciaux doutent de son efficacité. La vérité est que l’investissement dans vos connaissances en vente a un impact positif pour vous.

 

Conserver les clients actuels coûte 6 à 7 fois moins cher que d’en acquérir de nouveaux. 

Faites attention à vos clients existants. Le fait qu’ils soient engagés avec votre marque vous donne un avantage que vous auriez tort de ne pas capitaliser. Il s’agit de gestion de compte, de vente incitative et de vente croisée.

 

Après une présentation, 63 % des participants se souviennent d’histoires.

Seulement 5 % se souviennent des faits et des statistiques. 

Raconter des histoires vraies et inspirantes. Le conte est l’une des techniques les plus puissantes dont disposent les vendeurs pour communiquer et motiver. L’utilisation d’histoires pour établir un lien avec un prospect peut augmenter considérablement votre capacité à conclure des affaires. Comment votre produit ou service a-t-il aidé d’autres clients ? En quoi cela a-t-il entraîné de grands changements pour d’autres clients ?  Quels problèmes votre produit ou service a-t-il réussi à résoudre ? 

Partager via un média social