La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Ce texte n’est pas pour les patrons !

Posté le 16/05/2017

Texte de Mario Loubier

 

Saviez-vous qu’il existe au bout de l’arc en ciel un trésor fantastique? Un endroit de pur bonheur et d’harmonie. Un endroit où tout le monde est beau et tout le monde est gentil, et où il faut beaucoup d’argent pour rendre tous les clients heureux…

 

Vous voulez rire? Sérieusement!

 

Malgré la caricature que je viens de dépeindre et après avoir visité des centaines d’entreprises, je constate que beaucoup trop d’employés attendent le bout de l’arc en ciel pour enfin décider de s’engager envers leur travail. Ils attendent un meilleur patron, un meilleur outil, de meilleurs collègues, un plus beau local, de meilleures conditions, un meilleur achalandage, etc., etc., etc.. 

 

ET…… ILS et ELLES ne se regardent jamais le nombril. Ils et elles ne se questionnent jamais sur leur niveau d’engagement personnel et attendent encore et toujours l’arc en ciel. En fait, c’est sans doute le plus beau moyen de jouer à la victime et de n’être responsable de rien. Une méthode de lâche et de paresseux.

 

L’engagement personnel doit d’abord et avant tout émaner de soi. Je sais aussi qu’une bonne partie de cet engagement doit être soutenu par la direction. Mais un ne va pas sans l’autre. 

 

Les recherches prouvent que lorsque vous DÉCIDEZ de vous engager envers votre travail, les résultats sont fascinants.   Vous devenez plus productifs et vous êtes plus heureux à faire ce que vous faites. Vous diminuez le risque de blessures et votre niveau de stress. Vous augmentez vos chances d’avoir une promotion, des avantages sociaux ou financiers. Votre engagement personnel donne aussi un sens de contribution et un sens à votre vie professionnelle. Il vous sert ainsi de stimulant plutôt que de répresseur. Vous améliorez votre qualité de vie personnelle et votre sentiment du devoir accompli. L'engagement peut nous aider à progresser dans notre carrière et à contribuer à notre bien-être. Lorsque nous sommes engagés au travail, nous avons un sentiment de contribution et de sens, et cela crée un gain d'énergie au lieu d’un drain d'énergie. L'engagement crée des relations de travail et des amitiés solides et durables et elle favorise le développement de carrière et l'avancement professionnel et sert de modèle de travail positif à nos enfants. Notre engagement est également portable; ce qui signifie que si nous sommes dans un mauvais lieu de travail où gérés par une personne difficile, nous pouvons nous engager pleinement à essayer de changer notre situation ou d'apporter des modifications pour trouver ou créer d'autres opportunités.

 

Je ne suis pas naïf. Je sais très bien que tous les patrons et les entreprises ne sont pas parfaits. Comme vous n’êtes pas parfaits et parfaites! Je sais cependant que si on laisse des sources extérieures gérer notre quotidien on devient alors le propre artisan de notre malheur. Vous aurez beau dire et penser ce que vous voulez de vos patrons et patronnes. Une chose est certaine. Ils ont eu le courage de prendre des risques pour démarrer et/ou faire performer leur entreprise. Un grand sage m’a dit un jour : quand tu n’as pas d’objectif ou de rêve, tu dois au moins t’engager à réaliser celui d’un autre. Sans cela ta vie n’aura toujours aucun sens. 

 

 

Mon amour, est-ce que, tu m’aimes? Oui, mais à 75%.

 

On ne doit pas être engagé en pourcentage, c’est un peu comme le ridicule de la phrase précédente. On décide de s’engager où l'on ne le fait pas. Point final. Je comprends que certains aléas de la vie amènent une autre dimension à l’engagement. La maladie, séparation, etc.  Cependant ce doit être une pause temporaire et non pas devenir un statut permanent. 

 

Voici 7 moyens d’améliorer votre engagement au travail.  

 

1. Faites AVEC

Ayez une pensée différente envers votre organisation et votre patron. Visualisez-vous en tant que partenaire et non en tant qu’employé. Je n’ai jamais connu un enfant à qui on demandait : que veux-tu faire dans la vie. Répondre : un employé! La vision que vous avez de vous, de votre rôle et de votre entreprise peindra la suite de votre cheminement

 

2. Chérissez votre première heure au travail.

Faites des 60 premières minutes au travail celles qui comptent. Pour beaucoup d'entre nous, c'est à ce moment que nous avons le plus d'énergie et sommes prêts à affronter les défis de la journée.   Soyez présent lors de cette première heure et concentrez-vous sur les priorités et les tâches importantes plutôt que de gaspiller l'heure avec vos courriers ou votre « bavassage » inutile. Si vous êtes un chef d'équipe ou une directrice, cette première heure devrait être consacrée à la connexion avec votre équipe et à vous assurer qu'ils sont capables et prêts à travailler.

 

3. Ayez un élément déclencheur

La force de la volonté se perd souvent avec le temps. Nous vivons tellement d’évènements que l'on peut simplement « oublier de s'engager ». Utilisez des rappels et des déclencheurs pour cibler des actions engageantes. Vous pourriez avoir un objet ou une image dans votre bureau pour vous rappeler de vous connecter avec d'autres personnes. Vous pouvez créer des notifications ou des rappels dans votre téléphone intelligent ou votre calendrier afin d'évaluer votre niveau d'engagement et ainsi prendre des mesures pour vous remettre dedans.

 

4. Étudiez le manuel du propriétaire de votre cerveau.

Découvrez comment fonctionne votre cerveau afin que vous puissiez mieux travailler mieux ou avoir une meilleure santé. On entend souvent qu’un esprit sain ne peut vivre que dans un corps sain. 

 

5. Choisissez vos relations

Il existe beaucoup de controverse autour de la question du sondage d’engagement de Gallup : j’ai un meilleur ami au travail. Cela peut semblant douteux et vous voulez sans doute éviter de créer des amitiés superficielles. J'ai eu la chance de travailler depuis plusieurs années avec une amie. Cela fait une énorme différence dans mon travail et dans mon engagement personnel. Je crois que si vous avez un bon ami au travail, vous êtes très chanceux. Une des choses qui nous rend performants est et sera toujours la qualité des relations que nous avons. On n’a jamais vu quelqu’un réussir seul.

 

6. DÉCIDEZ de jouer à l’engagement

Le travail ressemble beaucoup à un jeu de serpents et d'échelles. On monte avec les progrès (échelles) et on perd la motivation et l'engagement avec les revers (serpents). Les expériences et la gestion du progrès et des contraintes constituent le tissu de l'engagement. Vous pouvez être découragé, mais vous vous devez de toujours demeurer engagé. Sachez que les mauvais jours sont inévitables. Mais de mauvais mois ou des années médiocres sont intolérables. 

 

7. Concentrez-vous sur vos points forts

Les gens sont engagés lorsqu'ils se concentrent sur leurs points forts au travail. En 2007, Gallup a mené des recherches demandant aux gens de commenter la déclaration suivante : « Au travail, j'ai la possibilité de faire ce que je fais le mieux ». Ceux qui ont répondu « en désaccord » ou « fortement en désaccord » se sont révélés être non engagés ou désengagés.   Lorsque l’on se concentre sur nos talents et nos forces cela conduit inévitablement à un engagement beaucoup plus important que d'essayer de corriger ou de développer des « faiblesses ». Le même sondage a identifié que les personnes qui ont la possibilité de se concentrer sur leurs forces chaque jour sont six fois plus susceptibles de s'engager dans leur travail. Lorsque nous avons un sentiment de réussite ou que nous obtenons un succès, notre corps sécrète de la dopamine. La dopamine est addictive, comme en témoignent les psychologues James Olds et les expériences de Peter Milner avec des rats. Les rats ont choisi de presser un levier pour avoir de la dopamine au lieu des aliments lorsqu'ils avaient faim, soif ou s'ils étaient placés devant une rate en chaleur.   Lorsque la dopamine entre dans notre système, nous éprouvons des émotions positives et cela peut aider à renforcer notre résilience et notre engagement personnel.

 

 

Nous avons toujours le choix de nous engager ou non. La bonne nouvelle on peut décider de s’engager dès maintenant. La mauvaise nouvelle, on peut décider de s’engager dès maintenant. Tout est une question de choix!

 

Bon engagement!

 

Mario Loubier

514-434-9423

 

 

Partager via un média social