La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Je peux voler votre crayon ?

Posté le 05/09/2019

Texte de Mario Loubier

Récemment je me rends à Hartford au Connecticut pour assister à une formation sur le marketing digital. Chaque fois qu’il m’est possible quand je vais aux États unis, je veux absolument me rendre à l’un des restaurants The Cheescake Factory. Il n’y en a qu’un seul pour l’instant au Canada et il se trouve à Toronto. Chanceux comme je suis il y en a un à Hartford ! La nourriture est excellente, l’environnement est somptueux et le service habituellement correct. À ce jour, je n’ai jamais pu me rendre au dessert tant les assiettes sont copieuses ! Lors de ma dernière visite moi et ma plus vieille, avons rencontré Kristy. Une classe à part comme serveuse de restaurant. Elle ne mesure pas tout à fait 5 pieds. Elle a les cheveux noirs un peu en broussaille et des lunettes avec un cadrage très foncé qui s’atténue dès qu’on voit son sourire s’illuminer. Sans entrer dans tous les détails du repas, vous devez vous douter que nous avons eu un excellent service. À la fin du repas, elle nous apporte la facture, je regarde le montant et je lui tends ensuite ma carte de crédit. Elle part et revient après quelques minutes avec la facture, le bon à signer pour la carte et un crayon. Elle nous remercie pour notre visite et nous invite à revenir une prochaine fois. Je prends ensuite le crayon qu’elle a laissé sur la table j’ajoute le pourboire et je signe la facture. Ma fille prend ensuite le crayon et lit ce qu’il y a d’écrit dessus et me dit :  hé papa tu as vu cela ? Je prends le crayon et lis le court texte. C’est la première fois que je lis quelque chose de semblable. Je me lève d’un bond et je retourne voir Kristy et je lui demande :  « Est-ce que je peux voler votre crayon ? »  Elle sourit à belle dent et me répond :  « Absolument, c’est à cela qu’ils servent. »  La note sur le crayon était la suivante :  « Stolen from KRISTY at The Cheescake Factory West Hartford CT » ou traduction libre :  « Volé à KRISTY à The Cheescake Factory de West Hartford CT ». Je suis ensuite retourné à ma table pour ajouter quelques dollars en pourboire et je suis parti avec le crayon. Ma plus vieille m’a demandé pourquoi j’avais agi de la sorte. Après réflexion je lui ai répondu les points suivants :

  1. C’est toujours gratifiant et ça peut être très payant d’offrir une bonne expérience client. Rappelez-vous que les gens ne paient jamais plus cher POUR avoir du bon service. Ils vont payer plus cher PARCE QU’ils ont eu du bon service.
  2. À ma prochaine visite à ce restaurant (ce que je ferai, car la conférence annuelle se tient toujours dans cette ville), l’an prochain devinez qui je demanderai comme serveuse. Elle sait comment créer son propre achalandage et mon petit doigt me dit que des visites répétées sont plus intéressantes qu’un gros pourboire une fois de temps en temps.
  3. On a toujours intérêt à se distinguer et souvent les choses les plus simples sont souvent les plus efficaces comme en fait foi le crayon de Kristy. Le crayon sans l’attitude et le service de Kristy n’aurait pas valu la même chose. 

Je me suis demandé ensuite quel était mon crayon à moi. Qu’est-ce que je fais qui me rend différent des autres qui font le même travail que moi ? Qu’est-ce que j’ai mis en place pour m’assurer d’avoir des clients réguliers chaque année ? J’ai mes réponses, mais quelles sont les vôtres ?  

  • Quel est votre crayon ?
  • Qu’est-ce que vous faits qui vous rend différent des autres qui font le même travail que vous ? 
  • Qu’est-ce que vous avez mis en place pour vous assurer d’avoir des clients réguliers chaque année ?

Bonne réflexion !

Partager via un média social