Le négativisme de votre équipe

Posté le 08/05/2015

Texte de Mario Loubier

Regardez et écoutez tout ce qui vous entoure. La plupart du temps, c’est du négatif. Croyez-vous sincèrement être plus fort que tout cela? 

 

On ne contrôlera jamais ce qui se passe dans les médias. Ne soyons pas naïfs. La chose que l’on peut contrôler cependant est ce qui se passe entre les 4 murs de votre établissement. Le négativisme de votre environnement est un véritable tueur d’opportunités. J’ai vu de bonnes personnes et de grandes équipes s’éteindre rapidement dues à une seule pensée toxique. Je me suis souvent demandé pourquoi le négativisme est si omniprésent et si facile à implanter. Sans détenir le monopole de la vérité, je vous répondrai ceci. C’est simplement parce que c’est facile! C’est facile de blâmer tout ce qui nous entoure. De cette façon on n’est plus responsable de rien et c’est la faute à tout le monde. Le problème c’est qu’avec cet état d’esprit, on ne contrôle plus rien !


En tant que leader, il est impératif d'avoir des collaborateurs qui parlent positivement de leurs membres d’équipe, de leurs produits, de leurs services et de leur performance au sein de votre marché. Tout négativisme transmis à vos clients est un obstacle à votre croissance. Peu importe si les affaires sont lentes ou occupées, vous devez mettre en œuvre des mesures qui permettront de générer de l'enthousiasme et du positivisme parmi les membres de votre équipe.   

 

La règle d’or est la suivante : vos collaborateurs traiteront vos clients ou vos fournisseurs de la même façon qu’ils traitent leurs collègues de travail.

 

Voici cinq idées afin de changer l’air de votre organisation.

1-Cessez de vous plaindre

Vous avez un million de raisons de vous plaindre tous les jours. Si vous les utilisez, vous orientez vos efforts vers quelque chose que vous ne voulez pas. Au lieu de vous plaindre, prenez un pas de recul et demandez-vous : est-ce que j’ai du contrôle sur cette situation? Si la réponse est non, éliminer là de votre tête. De toute façon, vous ne pouvez rien n’y changer. Si la réponse est oui, demandez-vous : que puis-je faire différemment dans cette situation? Comment puis-je améliorer ma performance? Comment puis-je changer? Prenez le contrôle de la situation au lieu de vous plaindre. 

 

2-Cessez de permettre ou d’encourager les étiquettes négatives sur vos clients et vos collègues.

J’assistais à une réunion de vente dans une entreprise dernièrement et le directeur nommait ainsi les directeurs commerciaux ; les fenouils! Il s’est aussi plu à qualifier les clients de « Pas bon » et de « Tout croche ». Avez-vous pensé ce que cela envoie comme message aux collaborateurs d’une organisation? Peut-être le fait-il pour rire, mais je me pose la question suivante : Quel message cela envoie-t-il aux autres, que vont-ils dire de moi quand j’aurai le dos tourné? J’ai connu un directeur qui imposait une règle stricte. Si vous étiez pris une fois à parler négativement d’un client ou d’un collègue on vous donnait un avis verbal. La deuxième fois, on vous donnait un avis écrit. La troisième fois… Vous ne vouliez pas être dans le bureau avec ce patron, je vous en passe un papier ! Bien qu'il puisse sembler sévère, ce directeur a compris que le succès est réalisé en fournissant une expérience positive aux collègues et ensuite aux clients. Cette philosophie a stimulé la satisfaction de la clientèle et a fait passé les résultats de l’organisation de médiocre à numéro un dans un seul trimestre.


3-Portez votre attention sur vous-mêmes et sur votre valeur.

Trop de collaborateurs se concentrent sur ce que font les autres et se laissent distraire de leur objectif premier. Vous n’avez aucun contrôle sur ce que font vos compétiteurs, cessez donc de vous en faire. Au lieu de cela, faites en sorte de rendre l’expérience chez vous UNIQUE !

 

4-Pratiquez le « bedaine à bedaine ».

Le « bedaine à bedaine » renforce la confiance, le respect, la transparence et évidemment la relation entre deux êtres humains. Ce type de rencontre permet aux collaborateurs de partager leurs idées, leur frustration et la progression qu’ils aimeraient réaliser dans l’entreprise. Il est fortement recommandé lors de ces rencontres que le gestionnaire passe 90 % de son temps à écouter et 10 % à parler. Il est recommandé de tenir des rencontres semblables régulièrement. Malheureusement, plusieurs gestionnaires trouvent que ces rencontres leur font perdre un temps précieux. Ces gestionnaires devraient plutôt voir ces dernières comme des opportunités, afin de s’assurer que les collaborateurs alignent leurs actions à la vision et la réalisation des objectifs de l’entreprise. Les gens qui travaillent pour l’entreprise verront ainsi que les gestionnaires se préoccupent sincèrement d’eux.

 

5-Partagez chaque victoire avec toute l’équipe.

En agissant de la sorte de vive voix, par courriels, par texto ou même sur le site de votre entreprise, vous démontrerez à vos collaborateurs qu’il vaut la peine de s’intéresser au succès. Il existe peu de facteurs de motivation aussi puissants que le renforcement positif. 

Le négativisme fait fuir les clients, mais aussi les collaborateurs d’une entreprise. Pardon, laissez-moi le reformuler de façon adéquate. Le négativisme fait fuir les BONS clients, mais aussi les BONS collaborateurs d’une entreprise. Le résultat d’un négativisme continu et incontrôlé peut être catastrophique pour votre entreprise! Il est donc essentiel de réaliser que l'élimination du négativisme de votre équipe commence d’abord avec vous! Dites-vous bien que ce n’est qu’une fois que vous serez passionné par vos collègues, vos produits, vos services et vos clients que votre équipe vous suivra. J’ai rarement vu le contraire! Comme le disait un homme sage : Que vous pensiez négatif ou positif, dans les 2 cas vous aurez raison. 

Atelier/Conférence/Coaching

Misez sur l'expérience client

 

Comment créer l'engagement de vos clients et de vos collaborateurs

 

 

Mario Loubier

514-434-9423

 

Les petites rencontres de tous les jours définissent votre impact sur votre organisation et votre réputation.

Partager via un média social

Partager via un média social