La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Les gens vous évaluent en quelques secondes, mais qu’évaluent-ils exactement ?

Posté le 23/08/2019

ne psychologue de Harvard, Amy Cuddy, raconte dans son plus récent livre que les gens vous jugent en fonction de 2 critères lorsqu’ils vous rencontrent pour la première fois.

Les gens vous évaluent en quelques secondes, mais qu’est-ce qu’ils évaluent exactement?

Amy Cuddy étudie les premières impressions avec ses collègues psychologues Susan Fiske et Peter Glick depuis plus de 15 ans. Ensemble ils ont découvert certains modèles dans ces interactions.

Dans son nouveau livre, "Presence", Cuddy dit que les gens répondent rapidement à deux questions lorsqu’ils vous rencontrent pour la première fois :

Puis-je lui faire confiance?

Puis-je respecter cette personne?

Les psychologues appellent ces dimensions la gentillesse et la compétence. Idéalement, vous devez être perçu comme ayant les deux.

Fait intéressant, Cuddy dit que la plupart des gens, surtout dans un contexte professionnel, croient que la compétence est le facteur le plus important. Après tout, ils veulent prouver qu’ils sont assez intelligents et talentueux pour s’occuper de vous.

Mais en fait, la gentillesse, ou la confiance sont le facteur le plus important dans la façon dont les gens vous évaluent.

L’auteure raconte qu’il est plus important pour notre survie de savoir si une personne mérite notre confiance. C’est logique quand on sait qu’à l’époque des hommes des cavernes, il était plus important de savoir si votre compagnon allait vous tuer et voler tous vos biens que s’il était assez compétent pour faire un bon feu !

Bien que la compétence soit très appréciée, Cuddy dit qu’elle n’est évaluée qu’une fois que la confiance est établie. Se concentrer trop sur l’affichage de sa force peut se retourner contre nous.

Donnez-moi 20 vendeurs compétents et 20 vendeurs gentils et 99 % du temps la deuxième catégorie remportera à coup le sommet des ventes.

Elle mentionne aussi que les stagiaires du MBA sont souvent tellement préoccupés à donner l’impression d’être intelligents et compétents qu’ils peuvent sauter des activités sociales, ne pas demander d’aide et, en général, passer pour inabordables. Ces surdoués s’attendent à un réveil brutal lorsqu’ils ne reçoivent pas d’offre d’emploi parce que personne n’a appris à les connaître et à leur faire confiance en tant que personnes.

Si quelqu’un que vous essayez d’influencer ne vous fait pas confiance, vous n’irez pas très loin ; en fait, vous pourriez même susciter des soupçons parce que vous aurez l’air manipulateur. Une personne chaleureuse et digne de confiance qui est aussi compétente suscite l’admiration, mais ce n’est qu’après avoir établi la confiance que votre compétence deviendra un cadeau plutôt qu’une menace.

 

Mario Loubier 514-434-9423

 

Partager via un média social